Livre d’or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
2498 messages.
Francine François a écrit le 25/09/2022
Le 24 septembre, merci pour ce beau concert à Vry 57, superbe belle soirée, belle ambiance. A bientôt au prochain concert !
Lionel Roux a écrit le 24/09/2022
Déjà plus d'une semaine que tu nous as enchantés à l'occasion de notre fête au Gavre et vous nous manquez déjà. En attendant le 1er décembre et ton retour dans le département, nous écoutons en boucle ton live au théâtre de Bar Le Duc et tes derniers titres devant figurer sur ton prochain cd. J'ai personnellement un faible pour non essentiels et l'hommage rendu à Roman que nous n'avons que trop brièvement connu, sans oublier le jubilatoire trop de mots dans mes chansons et la prestation de folie de Benoît. N'oublie pas de saluer ta formidable équipe, musiciens comme techniciens. A bientôt.
Stéphanie (Savel) a écrit le 20/09/2022
Un rendez-vous que j’ai tout fait pour ne pas manquer à Chassagne-Montrachet, le 17 septembre…. Depuis BISSY sous les les étoiles, où j’ai découvert Frasiak et son groupe…. Plaisir immense renouvelé, même si ça ne pulsait pas des masses dans le public ! Inutile de répéter tout ce qu’on aime chez Frasiak : textes, mélodies, musiciens (formidables), rythme, présence sur scène ! Quand tu veux, Éric, concerts privés chez nous !
Ghislaine a écrit le 20/09/2022
Samedi soir à Chassagne-Montrachet, concert un peu "spécial" pour moi, je t'ai enfin retrouvé ... et pour Marc, une première "en Groupe" ... Une banalité de dire que c'était grandiose ... comme toujours ! Vous étiez TOUS au Top ! Nos échanges avant et après le concert, de belles rencontres aussi ... Merci Francette. Tes mots sur mes maux, que du grand bonheur. Merci d'être là, merci à Toi, MERCI pour TOI ... Des bises, à très vite. Ghislaine et Marc
Jean Pierre a écrit le 19/09/2022
Evidemment, ça change de ce que j'ai pu écouter précédemment dans des versions plus intimes que j'apprécie beaucoup. Mais j'ai pris aussi beaucoup de plaisir cet après-midi. La version musicale est intense, la prestation scénique tout autant et le tout laisse une très belle place aux textes. Le public était très attentif et c'est vraiment une belle prestation en plein-air. Ce qui est peut-être plus difficile qu'en salle. UN GRAND COUP DE CHAPEAU AU GROUPE
louis vial a écrit le 18/09/2022
Et hop: une fois de plus Eric nous a envouté avec ses textes magnifiques, sa musique exceptionnelle. Nous étions dans un chaudron de bonheur. Pas de retraite pour lui, condamné à vie à rendre les gens heureux. Un grand merci Eric. A bientôt
Nicolas a écrit le 24/08/2022
Waouh... merci et encore merci... Depuis le sud (Pézenas) je vous écoute en boucle, cela me permet de me dire que je ne suis pas seul à voir ce monde partir en vrille... Magnifiques chansons... Dans une rue de Villefrance de Rouergue j'ai vu une affiche ''ici, vente des cd d'Eric Frasiak''. Après un moment extra avec le propriétaire des lieux à discuter sur un certain Eric Frasiak, sur le grand François, sur Léo l'anar, Arthur l'ado... Allain et son envol, le grand Jean et son Ardéche, enfin bref une rencontre fantastique comme on n'en fait pas tous les jours... ceci vaut aussi pour vos chansons, on n'en écoute pas tous les jours, c'est magnifique, simple, des textes avec des mots, des vrais dont je suis un fervent amoureux. Je découvre depuis un an vos chansons, et n'ai pas tout écouté encore mais juste comme ça mes coups de coeur : ''un gros con'' (mon fils de 9 ans la connait par coeur ainsi qu'Espèce de con..., tango pression, un faisan sur ma fenêtre, rhinovirus, chat, mon anarchie, Béranger, M. boulot, un truc comme ça... Je suis instit et vais essayer de faire chanter la chanson ''chat'' ou/et ''un faisan sur la fenêtre'' à mes élèves... merci Eric... Nicolas
Jean Marc a écrit le 17/08/2022
Juste un message pour vous dire tout le bonheur que j'ai ressenti en écoutant(en boucle dans ma twingo) "Charleville" que des amis m'ont offert. Quelle découverte à 71ans pour un passionné de Léo Ferré.
Eliane & Alain a écrit le 11/07/2022
Nous étions ce samedi à une soirée d’exception au château de Bissy sur Fley. Cadre exceptionnel pour un artiste plein de talent. Des textes ciselés chantés avec maîtrise et le tout accompagné par de magnifiques musiciens. Une fois de plus nous avons été enchantés de vous revoir. Jamais de lassitude toujours un beau moment de plaisir. Un grand merci Erik FraSiak. A bientôt Alain & Eliane
Alex Trouilleux a écrit le 19/06/2022
Nous sortons tout juste du concert à Luzech. Merci beaucoup pour ce très beau spectacle. Un grand moment ! Et merci également pour le petit instant de partage à la fin. Ne lâche rien ! Anne et Alex
Claude a écrit le 16/06/2022
J'ai partagé la "Chronique d'un concert fabuleux" chez Les Baladins à Ludres (54) à peu près partout ou je pouvais le faire... Sauf sur le livre d'or ! Voilà qui est fait... Pour fêter l’anniversaire des 25 ans des Baladins, Serge Joseph, président-fondateur, a fait un grand et beau cadeau au public venu nombreux en invitant Eric Frasiak pour clore ce festival de 3 jours. Bien sûr, ce n’était pas la première fois que ce fidèle des Baladins se produisait à Ludres puisqu’il était déjà parmi nous en 2011 pour les 15 ans et en 2016 pour les 20 ans de l’association. Logiquement, il serait prudent d’ores et déjà de prendre date pour les 30 ans en 2027 ! Mais voilà, la différence avec les 2 première fois où il était accompagné par son fidèle et talentueux guitariste Jean-Pierre Fara, c’est que là il était en groupe et autant vous le dire tout de suite c’est un concert qui déménage… C’est énorme… C’est percutant… C’est de la bombe… EXCEPTIONNEL ! Son éternel chapeau vissé sur la tête Eric fait son entrée accompagné par ses excellents musiciens, Jean-Pierre Fara à la guitare électrique, Benoit Dangien au piano et claviers, Philippe Gonnand à la basse, clarinette et harmonica et Raphaël Schuler à la batterie et percussions… Et puis, ça démarre… « Pas d’légion d’honneur au col accrochée... » « Les aujourd’huis qui chantent », dans la tournée « Charleville », introduit chaque concert et donne immédiatement la couleur et le ton au spectacle qui débute. Car Frasiak en groupe c’est du gros son. C’est du pur rock. Ça groove, ça jazze, ça swingue, ça blues… La chanson parangon qui illustre cela est sans nul doute un tout nouveau titre taillé pour la scène « Y’a trop de mots dans mes chansons» dans laquelle il y a beaucoup de mots, soit, mais aussi beaucoup de notes qui explosent dans un rythme effréné… Au programme, bien entendu ses deux villes de cœur sont aussi présentes, celle de son adolescence « Charleville » emplie de nostalgie positive et celle qui « n’est pas New-York USA de Gainsbourg, ni la ville rose de Nougaro, Toulouse, c’est pas Paris au mois de mai d’Aznavour mais c’est sa chanson Bar-Le-Duc city blues ». A travers le réjouissant « Chat » (Chat c’est qui Chat ? C’est mon matou qui vit chez moi, Chat, même si parfois, nom d’un miaou j’vis chez mon chat, et j’adore chat) et « un faisan sur ma fenêtre » aventure pittoresque entre lui et l’animal, on voit qu’Eric Frasiak adore les animaux et déteste la chasse. « Galgos » nouvelle chanson poignante sur le terrible sort de ces chiens espagnols suppliciés et martyrisés le prouve encore d’autant plus. Titre qu’il n’a pas chanté ce soir et que je vous invite à aller découvrir sur son site frasiak.com. Attention images insoutenables et bouleversantes. Ames sensibles s’abstenir. Quoiqu’un léger doute peut s’installer sur l’amour des animaux, lorsque dans le texte introductif de « Espèce de cons » il avoue (même s’il essaie de mettre ça sur le dos de son fils… Tiens, il n’a pas chanté « T’étais pas né ») acheter et aimer le Nutella, bourré d’huile de palme, qui est responsable de la déforestation tropicale, réduisant ainsi l’habitat des primates et des grands singes qui sont ainsi menacés d’extinction. « A chaque fois qu’on achète un pot de Nutella… à l’autre bout de la planète un bébé oran-outang meurt ! » Ben alors, Eric, faut immédiatement arrêter d’en acheter ! Il ne pouvait pas passer sous silence les 2 dernières années de Covid, illustrées par deux titres inédits « Non-essentiels » et « Couvre-feu » écrits pendant les confinements. Il manquait juste « l’ennemi invisible » titre que j’adore… mais je sais, on ne pas tout mettre dans un concert ! Pandémie dans laquelle il précise n’avoir aucune responsabilité malgré son titre « Rhinovirus » écrit 2 ans avant l’épidémie. L’humour d’Eric Frasiak transpire dans cette chanson ainsi que dans « Un gros con » (chanson marrante mais pas que, puisque le thème en est la beaufitude, le racisme, et la connerie) ou encore dans « un Z à mon nom » dans laquelle EriK FraZiak dénonce l’insupportable Z souvent flanqué à son nom pourtant si simple à écrire. « Ce n’est pas parce que c’est polonais qu’il faut compliquer ! » Humour et anecdotes sont distillés entre chaque chanson et rendent encore plus savoureux le concert. Et puis il y a bien évidemment des moments tendres où il chante accompagné au piano par Benoit Dangien « Le jardin de papa » très jolie chanson dédicace à la vie ordinaire de son père venu de Pologne qui résonne dans le cœur de chacun d’entre nous. S’accompagnant seul à la guitare, il rend un hommage vibrant à son maitre à chanter « François Béranger » sans lequel il ne serait jamais monté sur scène. Deux chansons extrêmement émouvantes qui vous font poindre la larme à l’œil. Et pour ceux qui ne connaissent pas Béranger, il enchaine avec « son tube » sorti en 1969 « Tranche de vie ». « J'en suis encore à m'demander Après tant et tant d'années A quoi ça sert de vivre et tout A quoi ça sert en bref d'être né » C’est pas fini… « M.Boulot » satire sociale qui fait écho dans notre belle région de Lorraine et « T’as c’qu’il faut » hymne aux femmes (à sa femme ?) complètent le tableau avant de terminer sur un titre culte « La poésie » dans lequel il en profite pour nous présenter une nouvelle fois son équipe de musiciens qui nous gratifient tous d’un petit solo instrumental. Jouissif. « Mais j’aurai beau te l’expliquer Te parler de paix, de respect Le mot fait peur dès qu’il est dit Sans haine, sans violence et sans armes Ni Dieu, ni maître dans ses larmes Rien d’autre qu’un hymne à la vie Comme les 3 mots sur tes mairies, « Mon Anarchie » est le titre qu’il a choisi en rappel avant de conclure cet « énorme » concert par une très jolie chanson inédite « Au bercail », tendre à souhait qui permet de prendre congé de son public d’une manière sensible et poétique. Que c’est beau ! A travers son œuvre (10 CD et le 11ème est prévu fin 2022), on connait Eric Frasiak pour être un immense parolier, engagé, tendre et humaniste, un compositeur et un mélodiste hors pair mais ce que certains ignorent c’est qu’il était aussi une véritable « bête » de scène. Ce soir, on a vu les fans ressortir ravis et ceux qui le découvraient pour la toute 1ère fois repartir conquis. Plus de deux heures de pur bonheur ! Le public nombreux ne s’y est pas trompé en applaudissant à tout rompre la prestation de haute volée d’Eric Frasiak et de ses musiciens. Tous sommes rentrés au bercail heureux avec la banane. Et en ces temps troubles ça fait un bien fou et c’est plus que précieux. Alors, laissez-vous porter par son univers… Un concert de Frasiak « C’est de l’amour dans l’cœur, c’est comme un cadeau du bonheur, bienvenue dans ses chansons vivantes, dans ses chansons militantes, dans ses chansons résistantes, dans ses chansons poilantes… ses aujourd’huis qui chantent». Qu’on se le dise, Frasiak est un grand, Frasiak est un immense artiste, Frasiak, c’est certain, est aujourd’hui le digne héritier de « ses presque frangins » François et Léo. Alors, un conseil, dès que possible foncez l’applaudir sur scène en duo, trio ou groupe, c’est toujours étonnant et toujours excellent, c’est la certitude et la garantie de passer un superbe moment… En plus il est super sympa et accessible ! Durant les 25 années des Baladins il nous a été donné de découvrir d’immenses artistes avec des performances étonnantes mais je crois que ce soir un sommet a été franchi. Il y a 40 et quelques années, j’étais subjugué par mon 1er concert… C’était François Béranger ! Ce soir planait sur ce concert l’esprit Béranger… Frasiak c’est notre Béranger d’aujourd’hui ! Bravo l’artiste et merci pour tant de talent et de générosité. PS : (Tiens, il n’a pas chanté « C’est beau Noël » et pourtant on en avait jamais été aussi proche (sic) !) Pour voir cette chronique en images et en musique, cliquer sur ce lien : https://youtu.be/K4QAgJIK_7E
Ghislaine a écrit le 01/06/2022
Coucou Eric, Ben voilà, une semaine de rêve qui se termine … sniff « Jamais deux sans trois » … concerts ! - Le 20 mai à l’acb de Bar-le-Duc, chez Toi, LE concert que je ne voulais pas rater ! Avec tous les « kilomètres au compteur » que tu fais à travers la France pour venir vers nous je te devais bien de venir vers Toi. J’ai sacrément bien fait et je n’étais pas la seule … Ton public est venu des quatre coins de l’Hexagone, salle comble, la scène aussi avec vous huit ! Une ambiance de dingue !!! - Le 22 mai concert plus intime à la MJC de La Vancelle et donc plus de proximité avec Toi et Béni, une belle journée riche en rencontres, échanges et partage ! Un grand merci à toute l’équipe de la MJC ... - Et le 28 mai l’apothéose avec ta Carte blanche « 5 voix, 5 guitares » au Festival Bernard Dimey à Nogent … Toi, Fred, Régis, Jérémie et Michel sur scène, GRAND moment d'émotion !!! un concert et une journée inoubliables … là aussi de belles rencontres, de nombreux et riches échanges mais comment pouvait-il en être autrement avec vous cinq, tellement Humains, comme lien entre nous tous ?! Je rencontre toujours cette Chaleur Humaine autour de tes concerts et ce n’est pas un hasard … MERCIS à Toi pour la Belle Personne que Tu es ... « Pas facile de partir, d’éteindre les lumières, de voir s’évanouir cette magie dans l’air … Chacun de son côté, retomber sur la terre … » Ben voilà, je suis rentrée au bercail … Vivement « le temps des retrouvailles » ! Mille MERCISSS à Toi pour TOUT et ...plus ! Ghislaine
Denis DESASSIS a écrit le 23/05/2022
Merci, une fois encore, pour ce que tu es, et pour ce que tu chantes. Les deux heures de ton récent concert à Bar-le-Duc ont passé à la vitesse de l'éclair. La salle était pleine, l'ambiance très chaleureuse, ce fut un moment de partage, tellement essentiel en nos temps troubles. Au plaisir de te retrouver très vite. Amitiés, Denis.
Pascal Desassis a écrit le 21/05/2022
Grand concert hier soir au Théâtre de Bar le Duc. Pour couronner cette superbe soirée, deux dames sont venu me trouver dans le hall après le concert, sans se concerter, pour me remercier de leur avoir fait connaître Éric Frasiak et de leur avoir donné envie d'assister au spectacle. Leurs sourires étaient pour toi, Éric, ils ont illuminé la nuit barisienne.
MONIQUE WEISMESCHKIRCH a écrit le 17/05/2022
Bonjour, Encore un super concert, Eric à Sauterre au Arthé café commune de Manzat! Quel beau moment, nous étions tous attentifs aux mots chantés par l'homme au chapeau. De jolis textes, si petit soit le lieu, tout est magique. Bravo à Benoit Dangien qui avec son humour nous a ravi. Après des mois, ce n'est que du bonheur de se retrouver et d'écouter encore et encore les textes d'Eric. Vivement septembre pour le concert à Royat! Bonne route musicale en attendant de vous revoir sur scène. Merci à l'accueil de l'arthé café. Monique et André.
Ghislaine a écrit le 16/05/2022
Encore une BELLE soirée hier à Charnay-Lès-Mâcon, pleine de chaleur tant au niveau température extérieure que dans tous les cœurs ... Magnifique concert d'Eric et Jipé (comme toujours !) ; public à l'écoute et vite conquis, beaucoup d'émotion, de complicité entre la "scène" et la salle ... Moment magique ... et trop court à mon goût ! ... Et "l'after"... grand moment de grignotage bien sûr mais aussi d'échanges, de partages, de rires, de RdV pris pour les concerts à venir sans oublier le match de foot avec les Chiens de nos hôtes ?... Un grand merci à Rachel et Pascal pour leur accueil chaleureux, à Eric et Jipé d'être venus jusqu'à nous pour partager le Bonheur de cette soirée pleine de notes et de mots (mais pas trop ?) A vendredi, à l'ACB de Bar-Le-Duc et encore MERCI à toi Eric pour la belle Personne que Tu es. Bisous Ghislaine
François Ulrich a écrit le 03/05/2022
Quel bonheur de vous avoir retrouvé sur scène toi et Jipé dans cette chouette étable à Cressanges. Même s'il y a beaucoup (et pas trop!) de mots dans tes chansons, on en redemande. C'est chouette les "foutus bavards à gueule d'ananar" comme vous. A dimanche à l'Arthé Café.
Ghislaine a écrit le 11/04/2022
Coucou Eric, Encore deux soirées magiques vendredi 8 et samedi 9 avril … Vendredi pour un concert à domicile dans une salle magnifique, digne d'une salle de spectacle ! Et pour le coup, le spectacle était vraiment DANS la salle ? ! Chapeau et merci à Toi et JP de ne pas avoir cédé à la panique du black-out mais au contraire, de nous avoir offert un spectacle hors du commun que je ne suis pas près d'oublier. Merci aux organisateurs pour leur chaleureux accueil. La cerise sur le gâteau, j'y ai fait de belles rencontres, toutes et tous plus accros de Toi que moi … OUF ! je ne suis pas la seule ! ? Samedi au Bistrot Culturel Le Chapelard, très belle soirée aussi, c'est vrai qu'avec Toi "sur scène" - si petite soit-elle - il ne peut pas en être autrement ! ? Encore un exploit de votre part à Toi et à JP d'avoir tenu bon, cette fois sous le soleil et la chaleur des tropiques ! Et la cerise sur le gâteau pour cette soirée, un quiz sur Toi où notre équipe a gagné ! mais bon, c'était trop facile ! ? A très vite et RdV à Bissy … sous les Etoiles cette fois ! ??? Merci, merci, merci pour tout, pour tes mots, ta poésie, ta musique, pour ton Anarchie positive aussi , pour tout ce que tu nous apportes, bref … pour TOI. Bisous. Ghislaine
Lionel roux a écrit le 04/04/2022
Bonjour Éric, merci encore pour cette nouvelle excellente soirée à Vigneux chez Jean Michel. As-tu aimé la tarte aux pommes de Jaja. Si oui. Elle vous en fera une tout spécialement pour le groupe au Gavre. A très bientôt.
jeannine a écrit le 11/03/2022
C'était la 2eme fois que j'assistais à l'un de vos concerts et toujours la même impression...j'aurais bien continuer la soirée avec vous tant vous êtes chaleureux, simples,souriants et tant les thèmes abordés me conviennent parfaitement! Bref, "rentrer au bercail" après une si belle soirée , ça fait tout drôle.;on se souvient comme vous des soirées avec les potes et les guitares et on espère vraiment retrouver ces ambiances à la fois militantes et joyeuses.Grand merci..peut-être à une autre fois à St Chef ou dans les environs . Je me permets une bise , sans masque!