Livre d’or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
2348 messages.
Vincent Bonnin a écrit le 02/11/2019:
A la première écoute de ce dernier album, quatre chansons m’accrochent immédiatement : « Mon anarchie », « L’espoir », « Bure sur atome » et « Rhinovirus ». Des titres très différents dans leurs compositions, même si les textes des trois premiers sont d’une veine commune : l’étendard du genre humain face au pouvoir maudit (la référence au Béranger de « Joue pas avec mes nerfs » est bien là). Puis les écoutes se succèdent et le relief des seize chansons prend forme : l’album touche à tous les genres. Ce n’est pas une découverte mais cette constante étonne. A la longue, nombre d’artistes choisissent le registre qui leur convient le mieux, dans les thèmes ou dans le genre musical. Pas de resserrement des horizons avec cette dernière livraison : les idéaux réaffirmés (les trois premiers titres précités) côtoient les tranches de vie observées à partir de leur apparente banalité (« Un faisan sur ma fenêtre », « Rhinovirus » encore), en passant par quelques exercices de style (« Chat », « Tango pression »). Et s’ajoutent les hommages aux grands anciens (« L’espoir », « L’âge d’or »). La soixantaine passée, pleinement reconnu par ses pairs, notre Ardennais explore encore, comme s’il avait besoin de se prouver quelque chose : une audace de modeste, que ce goût de la difficulté, animé par une curiosité demeurée intacte ? A moins que ce soit la poursuite d’une exploration intérieure ? Le créateur de « M. Boulot » poursuivrait le travail le plus délicat qui soit : celui que l’auteur fait sur lui-même pour mieux se connaître et toucher ses différents semblables. Il nous parle d’ailleurs beaucoup de lui (« Charleville », « Novembre » – joyeux anniversaire ! – « Instamatic Kodak », « Fée de moi », « Les aujourd’hui qui chantent »), dresse des bilans et en retire ce qui l’anime au plus profond : l’amour de ses prochains, malgré les déceptions et les puissants indignes (« Gros con », « Un truc comme ça »), de ses égaux, quels qu’ils soient. Pour qui a eu la chance de faire sa connaissance et de le côtoyer un peu, ces traits de caractère d’Eric Frasiak sont de chacune de ses chansons. Chapeau bas !!
Christophe Claude a écrit le 31/10/2019:
Un dimanche pluvieux et frais. Un dimanche d'automne. Un dimanche de retour de vacances. Machinalement, je vais relever ma boîte aux lettres, pensant y trouver quelques prospectus, des factures, des lettres insignifiantes. Stupeur ! Une enveloppe bulle à mon nom, ornée de timbres jolis, écrite à la main. J'ouvre... Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii, la dernière production d'Eric Frasiak, un de mes artistes préférés. Je cueille à l'intérieur de la pochette la clé USB, tout émoustillé à l'idée d'entendre enfin l'intégralité de ce nouvel album, millésime 2019. Je l'insère dans mon lecteur et m'apprête à toucher le bouton start. Puis tout à coup j'hésite... Et si...Et si je n'aimais pas. Et si j'étais déçu. Et si moi le fan de Frasiak je ne me retrouvais pas dans ces 16 titres. Et si moi l'ardennais anarcho, écolo, approchant de la soixantaine, possédant un chat, étant parfois un gros con, parfois malade, parfois photographe, parfois guitariste et souvent chanteur, je n'étais pas conquis ? Allez, courage, appuie sur ce bouton et écoute, c'est dimanche, tu es au calme, tranquille, dans les meilleures conditions possibles. Voilà, j'ai appuyé et je me laisse aller... Quelle baffe, quel coup de poing dans le ventre, quel miel à mes oreilles. J'entends du Béranger, j'entends du blues, de la folk, du Carlos Gardel, du Perret, du Higelin, du Victor Hugo, du Proud'hon, du Henri Dès, peut-être même un peu de Jonasz, de Souchon, de Renaud et de Bruel. Dès les trois premiers titres, je suis conquis, je suis dedans, Eric parle de moi, il me connaît ce n'est pas possible autrement, il me parle, il me touche, il me perturbe, il me bouleverse, il me fait rire et sourire, il me redonne de l'espoir... En fait, ce que j'entends, c'est du Frasiak pur souche. Textes, musiques, arrangements, mixage, acoustique, bref, tout est parfait et j'irai même jusqu'à génial. Le premier album qui me donne autant de sensations depuis bien longtemps. Une pure merveille du début à la fin. Si vous ne connaissez pas Eric Frasiak (ce qu'à Dieu ne plaise), ou si vous ne saviez pas que son dernier album était paru le 15 octobre, ruez-vous dessus (sur l'album, pas sur Eric), avant épuisement du stock. Un grand merci à toi mon très cher ami Eric, que je ne manquerai pas d'aller rencontrer en spectacle dès que possible. Chapeau l'artiste !!!
Maryvonne WANWETS-WINKEL a écrit le 30/10/2019:
Charleville, Super ! J'espère que tu viendras nous la présenter sur place.
Garcia Michel et Monique a écrit le 30/10/2019:
Super concert à Decazeville le 26 octobre 2019. Textes très appréciés et plein de bon sens . Merci pour cette soirée.
Zora a écrit le 28/10/2019:
Notre 24 ème Frasiak en concert samedi dernier à Decazeville et toujours le même régal. Encore une fois , c'était vraiment, vraiment, enfin vraiment ...... Vivement la 25 ème !
Marie-Clotilde RAYMOND a écrit le 28/10/2019:
26 octobre 2019: Decazeville... Découverte... Découverte d'un passé minier grâce à la visite du musée de la mine (en compagnie d'Eric Frasiak et Benoît Dangien... ça ne s'invente pas!) Le concert : découverte toujours... De la poésie... De la colère mais aussi beaucoup de tendresse... Des émotions... des souvenirs... des regrets mais aussi beaucoup d'espoir... De l'humour... et surtout, beaucoup d'Amour...! Merci!
Valayer Christian a écrit le 27/10/2019:
Deux ans après ton passage à Rignac, te voilà de retour en terre aveyronnaise. Une nouvelle fois, quel bonheur, quel plaisir en ce qui me concerne, de partager cette belle soirée à Decazeville. Même en connaissant une grande partie de ton répertoire, c'est toujours un ravissement de venir te voir, t'écouter et partager ces moments musicaux et ces textes poétiques, rebelles, ou encore plein d'humour. Et que dire du talent de Benoit avec son clavier ! Vraiment sublime... Eric, surtout ne change rien, et même si les médias, les radios, les télés t'oublient, continue ton chemin qui mène au bonheur d'écouter et de vivre tes paroles et ta musique. Et pour moi, "au menu des prochaines élections" ce serait magnifique d' y voir Eric FrasiaK....
Patrick &Lili a écrit le 27/10/2019:
Encore une belle soirée hier soir à Decazeville (avec un Z au milieu, c'est dans l'Aveyron). En duo avec Benoît qui a aussi contribué à notre plaisir. Merci Eric, nous avons bien apprécié d'entendre de nouveaux titres et de retrouver ceux qu'on adore. Merci pour ces textes, ces belles chansons, les mélodies, les engagements, les colères que tu exprimes mieux que nous saurions le faire mais aussi pour cette sensibilité, l'humanisme et la poésie dont tu ne te dépatit jamais.
Nico a écrit le 25/10/2019:
Parlons nous ... à toi mec de Charleville qui nous emmène sur tes itinéraires avec ton Béranger, repartir à zéro pour nous montrer ce qu’il y a sous ton chapeau, au moins quelque chose de chronique qui soigne et fait d’un bien. Un remboursement des albums de Frasiak par la sécurité sociale rendrait ce monde meilleur. Encore une fois merci M’sieur Eric pour ce nouvel album et de faire tant de bien !
Jean-claude Malaret a écrit le 24/10/2019:
La musique et les choeurs, c'est du haut de gamme... bravo également pour l'originalité de la clé USB pour faire voyager jusqu'à nous ton album, la présentation est superbe dans son ensemble, quant à toi tu es génial de mieux en mieux, tu te bonifies et deviens un diamant à l'approche de l'âge d'or... je prends un plaisir immense à écouter tes enregistrements, que j'écoute et réécoute "chat" ne me lassent pas. Amitiés et admiration à toute l'équipe ainsi que les choeurs, un petit plus à Jean-Pierre, quant à toi Eric grosse poignée de main et bisouilles. JC
FARGEIX a écrit le 24/10/2019:
Bravo pour ce Charleville, c'est encore un beau disque, tes textes, ta musique, la mélodie, tout est bon. Le choix des chansons ( Léo + Michel Buhler ) est à l'image de l'artiste, j'espère que ce superbe album te portera chance en tout cas nous aimons beaucoup !!! Avec Martine nous n'arrêtons pas de t'écouter. A bientôt.
Christine Achilli a écrit le 22/10/2019:
Un grand merci à toi Eric, ainsi qu’à Benoît pour cet inoubliable moment de partage, d’émotion, de poésie. Que de belles mélodies, de paroles qui vont droit au coeur, de chansons qui racontent ta vie, ton monde, la société, notre vie, notre monde, notre société. Des textes qui nous émeuvent parfois, nous font sourire tantôt, nous font souvent écho et une musique que l’on garde en mémoire et que lon fredonne. Merci pour ces deux superbes soirées en Occitanie samedi 19 et dimanche 20 octobre. Bravo pour ce talent et à bientôt.
Jean-claude a écrit le 22/10/2019:
J'ai écouté les extraits présentés dans ce nouvel album, c'est encore du grand art, j'ai pris un plaisir immense... mais avec modération, je souhaite faire des excès sitôt ma clé USB commandée le 15 octobre réceptionné pour écouter dans sa totalité ce magnifique album, encore un pur bijou mon cher Éric. Amitiés... bises à toi et toute l'équipe un clin d'oeil à ton sympathique guitariste J'Pierre.
Alain a écrit le 22/10/2019:
Bravo pour ton album "Charleville". Dès la première écoute, je l'ai mis au top de tes productions. Les mélodies imparables, les arrangements toujours géniaux, avec ces riffs qui nous interpellent. Bravo, tu nous fais plaisir et on regarde 2 fois pour être sûr qu'on a écouté une heure de musique, quand le lecteur CD s'arrête (eh oui ! j'ai l'âge que j'ai et je l'assume !!) Un grand merci pour m'avoir rendu heureux, et offert le plaisir d'écouter des soli de guitare et des cordes.
Nathalie Nespoulous a écrit le 21/10/2019:
Nous avons eu l'immense plaisir et l'honneur d'accueillir Eric Frasiak pour un concert à domicile. Accompagné de Benoit Dangien, qui fait des merveilles au clavier, Eric nous a offert un moment de bonheur pur et intense! Poésie, textes ciselés, musique... Tout était parfait! Les spectateurs, ravis, ont pu prolonger le ravissement à l'aide des C.D. avec lesquels ils sont repartis. Merci Eric et encore bravo! Nathalie et Stéphane
Sébastien a écrit le 20/10/2019:
Encore une perle de culture au collier de la chanson française. Pour moi aucunes fausses notes, en toute objectivité, sur ce nouvel album. Toutes ces chansons me parlent même pas de préférence pour une ou l’autre, on retrouve la patte Frasiak avec des textes sur le temps qui passe, l’amour, la nostalgie, les combats à mener contre la bêtise humaine. Un petit clin d’œil pour avoir mis novembre en position 7 dans l’album. Hâte de pouvoir te voir en concert, entendre de beaux solo de guitares de JP. Merci Eric pour la dédicace à bientôt.
Channaut a écrit le 19/10/2019:
Soirée découverte nous concernant hier au soir d'Eric Frasiak a Marboz. Mélange de poésie et de nostalgie dans une ambiance chaleureuse. Moments de plaisir intenses. Des textes ciselées accompagnés de belles mélodies. Sujets d'actualités, sujets plus graves, sujets légers mais surtout sujets à passer un grand moment. Merci. Au plaisir de vous revoir. Alain & Eliane
Liliane et Jean-Yves Jeoffray a écrit le 19/10/2019:
Hier soir, à Marboz, c'était notre troisième rencontre mais cette fois tu avais troquer Jean Pierre le guitariste contre Benoît le pianiste, mais le plaisir à t'écouter est toujours le même, tu nous mets la larme à l'oeil quand tu évoques ton papa, on revoit le notre, et tu nous amuse avec nos gentleman politicards.... c'était vraiment une chouette soirée. Au plaisir de te revoir.
JACQUET Régis a écrit le 19/10/2019:
"Bonnes mœurs" transgressées A travers vos délicates chansons Qui fleurent les rimes choisies. S'ancrent-elles dans les cœurs blessés? Beaucoup pensent à quoi bon. Mais quoi de plus fort que la poésie? Bien sûr vous avez tout compris Avec votre pianiste, chantre et compagnon. Merci de votre spectacle plein de vérités. "Continuez vos fras(z)ques" Bien à vous deux.
Syledan a écrit le 18/10/2019:
J'écoute Charleville reçu il y a quelques jours et je n'aurai qu'un mot: MERCI!