Livre d’or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
2573 messages.
Martine a écrit le 25/03/2023
Magnifique soirée hier au forum Léo Férré . Bravo, bravo !! Et (plus personnellement) Merci mille fois Eric pour ce grand moment d' émotion auquel je ne m' attendais tellement pas... A très bientôt j' espère
Baret a écrit le 16/03/2023
Ce dimanche 12 mars 2023 Très agréable concert chez nos amis, nous avons également beaucoup apprécié l'après concert Merci pour ce bon moment, un brin contestataire mais avec tellement de délicatesse ! Au plaisir pour d'autres moments MJB
Ghislaine a écrit le 14/03/2023
Après cette (longue) trêve hivernale, est enfin revenu « le temps des retrouvailles » ...10, 11, 12 mars week-end mémorable en Isère ! 3 concerts « chez l’habitant » avec Toi et Béni, que du Bonheur ces moments de partage … 10 mars à Beaulieu dans une magnifique grange, public venu nombreux, impatient de te retrouver ou te découvrir, effervescence dans la salle avant votre arrivée … puis votre concert, SUBLIME, public conquis, tonnerre d’applaudissements et une standing ovation finale … très émouvant ! Soirée qui s’est poursuivie par un repas partagé et du partage, il y en a eu ! Que de belles rencontres, d’échanges, de promesses de se retrouver autour de tes prochains concerts … 11 mars à Passins dans une grande salle à manger où les meubles ont été repoussés – sauf le piano de la maison – concert intimiste, chaleureux, avec un public de fidèles et de nouveaux venus venant te découvrir … Là aussi (comme toujours) public conquis et de belles rencontres ! Surprise finale avec un « bonus-concert » que vous nous avez offert, Béni au piano de la maison ? en compagnie de François et Léo … MERCIIII ? 12 mars à Meylan dans LA maison des concerts à domicile et quelle maison !!! Tout y est prévu et aménagé pour recevoir artistes et public, jusqu’à l’affiche annonçant le concert sur la porte d’entrée. Raffinement digne d’un 4 étoiles ! Chapeau ! Salle comble, public venu nombreux des quatre coins de la région et de très loin parfois … Votre concert, ben, comme toujours, géant ! ? Quelle complicité entre Béni et Toi et donc avec nous … On en redemande mais « Au bercail » vient sonner la fin du rêve ? … Repas partagé et quel repas ! Autour de tables dressées – il y avait des fées dans cette maison – là aussi digne d’un quatre étoiles, même le Chat a eu sa part … si, si demande à Béni ? . Et puis, après nos nombreux échanges, vient le temps du rappel « allez Eric, une petite dernière » et là, la magie qui opère, Toi, Béni, Isa, Agnès et Dédé, tes guitares passant de mains en mains … c’est parti pour la troisième mi-temps en compagnie de Béranger, Ferré, Frasiak et … Brassens !? Un grand merci à vous tous ! Merci aussi pour l’affiche de la porte que Denis a décrochée et que tu m’as dédicacée ? pour clore ce fabuleux week-end … MERCI à Toi, à Béni et aussi à Corinne, Bernadette, Eric, Pascaline, Paul, Sylviane, Denis qui ont permis ces belles rencontres. Les concerts « à la maison » sont tous différents, conviviaux, magiques … ça ne se décrit pas même si j’ai un peu essayé, il faut les vivre ! Le Partage, la chaleur humaine, ça fait vraiment chaud au cœur ? A très bientôt ...
Jean-Charles VIGEZZI a écrit le 13/03/2023
REPARTIR A ZERO, à la saison des pluies et tenir le coup, patiemment, quand on est perdu, fatigué. ITINERAIRES différents. Hier ou un autre jour, on attend toutes nos vies, tous fragiles et "no es facil". PARLONS-NOUS à l'Air Bleu. On fait du rock à Bar-le-Duc City Blues et la vie qui court entre François Béranger, le rêve de MLK et les bonimenteurs du tango de la Jet Set, je sais tout ça. CHRONIQUES de M. Boulot, de la pluie à gogo mais la poésie et graine d'ananar, qu'est-ce que c'est beau ! j'Traine partout où y'a de l'amour dans l'air, ivrogne et pourquoi pas, simplement différent. SOUS MON CHAPEAU, pourtant je suis humain. T'as ce qu'il faut à l'Hôtel Richelieu pour noyer la solitude qui t'étreint à la colonie 6 et oublier la cuisine politique de cette espèce de cons. CHARLEVILLE, en novembre, c'est comme un éclair jailli d'un instamatic Kodac, un truc comme ça, comme un faisan sur ma fenêtre pour faire des aujourd'hui qui chantent l'espoir. LE TUMULTE DES CHOSES, entre couvre-feu de l'ennemi invisible et torture des galgos qui, eux, sont vraiment non-essentiels, provoque la colère de Greta, c'est dans l'ordre des choses. Y'a pas trop de mots dans tes chansons, Eric, alors salut frangin et merci d'être là, d'être toi et de nous avoir offert ce moment magique de partage et de communion autour de la musique le 12 mars 2023 à Meylan Jean-Charles VIGEZZI (et malheur à celui qui met un "S" à mon nom !)
Jean Marc a écrit le 08/03/2023
Merci pour ce concert aux Mots à la bouche , pour tes chansons qui poussent au rêve... Jean-Marc (avec un c)
Guillaume Bouchard a écrit le 05/03/2023
salut Eric ! Moi aussi étant un fan de François Béranger je suis tombé sur youtube sur tes versions de ses chansons, j'adore ! Je prolonge le plaisir sur le live de Commercy puis les concerts en pointillés, j'adore tes chansons et ta personnalité ! François Béranger en moins bourru. Ça fait du bien dans cette industrie du disque bourrée a l'autotune !
Fauré a écrit le 13/02/2023
Bravo et merci Eric pour ce superbe tumulte des choses. Tes chansons bien sûr mais aussi cette mémoire et la mer remarquablement bien interprétée. Coup de chapeau à toi et tous ceux qui ont oeuvré pour ton album, musiciens, ingénieurs du son, etc, etc... Jean-Pierre FAURÉ
Michel a écrit le 25/01/2023
Merci Eric pour ton magnifique "Tumulte des Choses" qui me redonne la pêche quand j'ai une baisse de régime en ces temps plus que moroses. Même les sujets les plus durs - galgos - sont superbement interprétés, sans fioritures. Très beaux ton hommage à Greta et ton coup de chapeau au festival Grange. J'adore particulièrement ta reprise de "la mémoire et la mer" de l'immense Léo. Mention spéciale à tes musiciens, c'est tellement chouette que les larmes me viennent aux yeux !!! Que 2023 prenne bien soin de toi et de ceux que tu aimes. A chaque album tu nous offres des pépites, tu nous es indispensable ami Eric.
Fernand Marechal a écrit le 09/01/2023
Si François Beranger vous a amené à la musique, vous nous avez ramené à bon port...merci, Fernand
Vincent a écrit le 01/01/2023
Après plusieurs écoutes de ce dernier album, l’impression qui persiste est à la fois la reconnaissance d’une fidélité multiple et d’une curiosité tous azimuts, parfois étonnante… La fidélité se trouve d’abord dans la musique. Il y a un « son » Frasiak et sans doute, aussi, Dangien, Gonnand, Fara… Il s’en dégage une personnalité qui ne limite pas l’étendue du registre. Cela permet de toucher divers genres, même si la chanson, celle qui se transmet à voix nue ou avec une simple guitare, tient une place de plus en plus grande. Cela renforce un autre caractère ô combien précieux, celui du chanteur de proximité, par la possibilité de chanter à l’oreille des copains, comme le disait Brassens, mais aussi par les sujets, puisés aux quotidiens du plus grand nombre ou de l’auteur lui-même (le savoureux « trou de mémoire »…). Tout cela est tantôt traité dans un style prosaïque, qui résonne d’une tendre ironie (les chansons nées de la pandémie), tantôt par un regard d’ensemble sur l’existence (« ma jeunesse », « l’ordre des choses », lequel contredirait le titre de l’album ?). Les deux peuvent se croiser, lorsqu’est abordée la condition d’artiste (« au bercail », « le festival grange »). La relation avec tous ces individus qui composent le public semble une source inépuisable de découvertes et d’émerveillement, réciproques faut-il ajouter. Cela nourrit sans doute la curiosité de l’auteur. Elle est foisonnante. Le portrait de Greta Thunberg est désormais, pour tout militant qui l’entend, un repère. J’espère que la destinataire aura l’occasion de l’écouter et de la comprendre. La description de la condition des galgos en est un autre exemple. L’état de la planète et de ce qu’il dit de nous-même est d’ailleurs de plus en plus présent dans les derniers albums. Il y a aussi cette façon de traiter des thèmes archi-classiques par une écriture où se mêlent le grave et le léger, comme le fait « l’amour idiot ». Et, pour finir, la prise de risque avec une reprise inattendue et un hommage tout en retenue. Emmener le public là où il ne s’y attend pas est aussi preuve d’une œuvre libre, bienvenue et émouvante dans le cas présent. Grand merci, Eric, pour ce nouvel opus !
Elvis a écrit le 31/12/2022
Le dernier album en date d'Eric Frasiak est magnifique ! Mention spéciale pour la chanson "Trop de mots dans mes chansons" qui dit parfaitement ce que représente un chanteur comme Frasiak et pour cette complicité avec son équipe. Et c'est aussi celle que préfère ma fille de 5 ans et demi, sans doute l'air enjoué et rieur de cette chanson. Toujours autant d'humour, un équilibre parfait entre révolte, amour et humanisme. Quant aux 2 reprises, l'une, parmi mes préférées de Ferré et l'autre, très bien aussi et qui nous sort de notre zone de confort. Merci Eric et l'ensemble de l'équipe! Que l'année 2023 soit aussi belle que possible pour tout le monde sauf pour les "fâcheux fachos" et tou·te·s celles et ceux qui dirigent et pourrissent la planète ! 😉 Elvis
moulere christian a écrit le 27/12/2022
Merci pour tout. Je passerai à l'Abri de la Tempête pour acheter le dernier CD. Bonne suite et à bientôt dans la région.
Michel a écrit le 25/12/2022
Ce sera dur de faire mieux, le dernier album d'Éric est une vraie merveille, je le découvre seulement aujourd'hui, j'en suis à ma troisième écoute !!! C'est tellement bon qu'on se demande comment il fait pour écrire et chanter aussi bien, j'associe aussi ses musiciens ses choristes qui sont aussi très bon. Je lui décerne largement les victoires de la chanson 2022 !
Denis a écrit le 21/12/2022
LE TUMULTE DES CHOSES… Le temps m’a un peu manqué jusqu’à présent pour évoquer le nouveau disque de l’ami Eric Frasiak, « Le tumulte des choses ». Avant d’y revenir un peu plus longuement, je voulais tout de même saluer comme il se doit ce cru 2022 et ses 15 chansons. Tout ce qu’on aime chez lui est là, bien là : un point de vue acéré sur les maux de notre société (et ses récents égarements sanitaires), une grosse dose de tendresse, de l’humour, de la poésie, parfois de l’auto-dérision. Mais ce jongleur des mots qui cultive avec gourmandise un amour de la langue française sait aussi faire silence et céder toute la place à la musique pour saluer un frère disparu. L’indicible et le silence …Léo Ferré est salué, de même que… beaucoup plus surprenant ! - Mylène Farmer. Et puis, il ne faut pas oublier que ce barisien d’adoption est aussi un musicien, amoureux des années 70 et de leur richesse (pop, folk, rock y compris dans sa forme progressive). On le retrouve ici, plus qu’à l’accoutumée, guitariste électrique (éclectique aussi) s’autorisant de beaux solos aux couleurs « gilmouriennes ». De disque en disque, Frasiak trace sa route, on se glisse dans ses pas avec bonheur. « Le tumulte des choses » est un pas de plus, solidement ancré dans une humanité et une générosité qui caractérisent cet artiste décidément très attachant. On me souffle dans le creux de l’oreille qu’il s’attelle déjà à la suite. Vivement !
Christele et Stéphane a écrit le 17/12/2022
Un coucou pour remercier de cette belle surprise avec dédicace arrivée alors qu'on n'y pensait plus et aussitôt mis dans le lecteur : humour et sérieux, rythmiques variées, tout ce qu'on aime, avec beaucoup de mots dedans! et oui nous on aime tes chansons et quelle surprise d'être tombés par hasard sur l'émission de Radio Bouton qui explique plein de choses. encore merci pour ce cadeau de noël en avance et à très bientôt dans nos Ardennes
Daniel a écrit le 13/12/2022
Bon sang, tu as fait fort, Eric : j'ai écouté ta nouvelle galette au coin du feu à Colibri avec délectation. Outre la belle diversité des thèmes des chansons, les arrangements sont somptueux, un régal. J'imagine en amont tout le travail de studio, la prise de son , le mixage et tes musiciens au top. J'étais en train d'écouter ces jours-ci le fameux "Harvest" ( 50 balais) de Neil Young qui sort son 42e album , tu vois tu as de belles années devant toi.
Christian a écrit le 12/12/2022
Frasiak..le tumulte des choses est un album essentiel voire magistral...quel bonheur d entendre un si grand disque...toutes les chansons sont d'immenses tubes !
Yves a écrit le 08/12/2022
Salut Eric, comme je te l'ai dit en MP, j'ai acquis ton nouvel album et je l'écoute déjà en boucle. J'aime beaucoup la variété dans les thèmes et de rythme dans ces nouvelles chansons. J'espère que tu reviens bientôt dans la région, que l'on puisse t'écouter les interpréter en live. A bientôt en musique, un grand coucou à Jean-Pierre. Yves
Miquel a écrit le 08/12/2022
Ironique, tendre, outragé quand il y a lieu (et avec une imagination mélodique remarquable, qui n'abonde pas chez les jeunes chanteurs), Eric Frasiak est l'un des meilleurs auteurs et interprètes français aujourd'hui. Ce nouveau CD, "Le tumulte des choses", contient 13 nouvelles chansons de grand niveau et deux reprises, dont l'une de "La mémoire et la mer" de Léo Ferré.
Ariel a écrit le 08/12/2022
Lu en écoutant pour la nième fois le cd de M Eric Frasiak , CD reçu ce jour pour Noël mais j'ai attendu que le Père Noël de la Poste tourne le dos pour déballer le trésor : chansons très réussies, humour et émotion (avec parfois la larme à l'oeil à l'écoute de certaines...) excellents "Polaroid" de notre Société à la Béranger et deux excellentes reprises parfaitement habitées par M Frasiak. Merci l'Artiste.