Paroles

Je suis humain

Y’a qu’une seule cartouche d’encre noire
Dans mon stylo désarmé
Juste une plume trempée dans l’espoir
D’un monde de fraternité

Aux fiers messagers de la haine
J’envoie cet avion de papier
Chargé des seuls mots de ma peine
Sur leurs tours d’inhumanité

Moi, qui ne crois en aucun Dieu
Je prie celui qu’on voudra
Pour qu’aux murs des villes, des banlieues
Se taguent un jour des mots de joie

Mes larmes ne m’écoutent plus
Larmes de rage et de tristesse
C’est un peu de moi que l’on tue
Mes rêves d’ado que j’y laisse

De nos rires de résistance
On gomm’ra nos masques tristes
Nos guitares sans importance
Seront nos fusils d’artiste

Je vais encore gueuler l’amour
Plus haut, plus fort, sur tous les toits
Pour qu’il soit contagieux autour
Et qu’il gagne enfin pour une fois

Je suis enfant sans armure,
L’eau, le feu, la terre et le vent
J’ai mal à celui qu’on torture
Je suis humain simplement

Pour tous ces frangins qu’on enterre
J’ai dessiné cette chanson là
Je n’ai que ça comme prière
Pour leur dire qu’on n’les oublie pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.