Paroles

Les oiseaux mécaniques

Quand les oiseaux n’étaient pas mécaniques
Il y a bien de cela 30 ans
Ils chantaient tous de façon anarchique
Dans des arbres de 300 ans
Ils pondaient des oeufs dans des nids bien à eux
Maint’nant grâce à nous les mutants
Dans le béton brut, plus d’impondérable
Ça n’sera jamais plus comme avant
Sur bande magnétique, mon programme tactique pour relaxation théorique
Quand les oiseaux n’étaient pas mécaniques
Il y a bien de cela 30 ans
On nous a montré aux programmes scientifiques
De la populo-vidéo
Les ravages iniques de ces êtres merdiques
Qui salissaient le monuments
Sans compter les risques pour la santé publique
Contenus dans leurs excréments
Dans la bouteille noire, mélange respiratoire pour atmosphère saturée

Quand les oiseaux n’étaient pas mécaniques
Il y a bien de cela 30 ans
Nos technocrates, bénis soient leurs saints noms
Trouvèrent la solution pratique
Pour supprimer radicalement
Tous ces facteurs de parasites
Ils coupèrent les arbres, ces machins verdâtres
Pour y faire pousser du ciment

Pour l’bonheur des couples, vibromasseur souple pour orgasme à répétition
Quand les oiseaux n’étaient pas mécaniques
Il y a bien de cela 30 ans
On trouvait éminemment poétique
D’aller souvent perdre du temps
Sous les ombrages humides des forêts putrides
A écouter leurs pépiements
On dirait une fable vraiment bien peu croyable
S’il n’y avait des documents
Où sont mes pilules pour calmer mes cellules, our aider à passer le temps
Sur bande magnétique, mon programme tactique pour relaxation théorique
Dans la bouteille noire, mélange respiratoire pour atmosphère saturée
Pour l’bonheur des couples, vibromasseur souple pour orgasme à répétition
Où sont mes pilules pour calmer mes cellules, pour aider à passer le temps ?