Paroles

La saison des pluies

On a passé des nuits entières
Couchés sur des banquettes arrières
A parler de ces lendemains
Qu’on irait voir briller plus loin

T’aimais bien que ma main s’égare
Sous ton blouson dans les pleins phares
Des camions qui éclairaient ton corps
En maudissant la pluie du nord

On en a rêvé des voyages
Des façons de tourner la page
A force d’étirer la nuit
Pour oublier la pluie

Loin de la fumée des usines
Comme une image de magazine
L’amour nous rendait tellement forts
Qu’on aurait pas pu avoir tort

T’étais plus belle que les anges
T’étais plus forte que les dieux
Tu voulais que le monde change
Et moi je changeais l’eau en feu

On savait pas ce qu’on serait
Mais seulement qu’on s’rait les premiers
Toi tu disais … Tout est écrit,
Même l’eau de la pluie…

C’était la saison des pluies, tout amoureux, tout mouillé
Et moi, tu sais j’aurais passé ma vie sous cette pluie de baisers

Le temps a fini par changer
Plus de déluge, plus de baisers
Juste un peu d’eau sur nos visages
Salée comme une pluie d’orage

On s’attirait comme des aimants
Et on s’est quittés en s’aimant
Chacun sa route, chacun sa vie
La saison des pluies c’est fini

Mais quand je manque de courage
J’attends que crèvent les nuages
La pluie qui tombe a des souvenirs
D’eau et de parfum sur mon cuir

C’était la saison des pluies, tout amoureux, tout mouillé
Et moi, tu sais j’aurais donné ma vie, pour cette pluie de baisers
C’était la saison des pluies, on laissait la vie couler,
Nos corps, nos coeurs et notre amour à l’abri sous cette pluie de baisers
Ruisselle moi, déluge moi, inonde moi, déborde moi, submerge moi, noie moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.