Paroles

Hôtel complet

La vie c’est tellement fragile
Ca tient à rien, à presque rien
C’est suspendu au bout d’un fil
Et ça a peur quand tout s’éteind
Comme un sourire sans domicile
Elle a la gueule de l’incertain

La vie c’est rien qu’un peu d’répit
Entre deux accidents d’la route
J’la veux entière, sans alibi
J’veux pas en brûler même une goutte
Entre le silence et le cri
Ce n’est qu’un mot que l’on ajoute

Y’a plus de chambre dans son hotel, elle est si belle…

Et c’est toujours les mêmes histoires
La même façon de dire merci
On reste sur le quai de gare
On espère ou bien on oublie
Y’a pas de jours sans au revoir
Mais y’en a trop sans harmonie

La vie c’est aussi l’étiquette
Qu’on te colle sur la figure
C’est toutes ces phrases que l’on jette
Qui se fracassent contre les murs
C’est le miroir où se reflètent
Les mots pareils à une brulûre

La vie, regarde là dans les yeux
Et respire là, à plein regard
Mets toutes tes cartes dans son jeu
N’attends surtout pas qu’il fasse noir
Pour lui d’mander si c’est sérieux
Ce qu’on dit d’elle dans les mémoires

La vie, c’est cette musique triste
Que je te donne en attendant
Rien que pour te dire que j’existe
Que j’ai besoin de tout ce temps
C’est l’équilibre qui subsiste
Entre l’avenir et le présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.