Paroles

Plus loin

Sur le ruban, sur le fil du paysage qui défile
Fuir le présent immobile et les rumeurs de la ville
Donner des noms aux étoiles rien que pour mettre les voiles
Brûler tous les étendards, être à jamais de nulle part

Et faire parler les moteurs

Laisser l’homme à la valise c’lui qui s’occupe de la crise
Laisser l’homme au pyjama c’lui qui s’endort sur tout ça
Rouler jusqu’à l’horizon sans répit et sans raison
Pas de cartes et pas de plans, juste poussé par le vent

Laisser parler les moteurs
Bloquer l’aiguille du compteur

Plus loin, là où le monde avance
Plus loin, là où tout recommence,
Plus loin…..

Ne plus connaître personne, n’être rien d’autre qu¹un homme
Juste un inconnu qui passe, pas de passé, pas de traces
Oubliés la peur de l’âge et les manques de courage
Plus jamais de compte à rendre ni d’excuses pour se défendre

Laisser parler les moteurs
Bloquer l’aiguille du compteur

Plus loin, là où le monde avance
Plus loin, là où tout recommence

Ne plus jamais rien savoir de l’amour et de la gloire,
Pas d’attaches et pas de liens pour mieux s’en aller plus loin

Plus loin, là où le monde avance
Plus loin, là où tout recommence
Plus loin, pour retenter sa chance
Plus loin, rien n’est perdu d¹avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.