• 21 janvier 58

    21 janvier 58 C’est la dernière fois qu’on hésite On se donne les derniers regards Les derniers mots pour la mémoire On n’ose pas dire « Au revoir » Toute une vie dans 2 valises Faut pas croire que ça cicatrise Lui, 38 ans, elle, 31, Ma soeur qui leur donne la main Röman aura 6 ans demain Y’a de la neige sur Paris, f’ra bientôt nuit Les mêmes lumières sur Orly qu’à Varsovie… Un paysage à contre temps Qui s’ra plus jamais comme avant Janvier 58 à Paris Un aéroport qui s’ennuie L’avion arrive de Varsovie Les mots n’ont plus la même couleur Mais les silences font toujours peur…

  • No es facil

    Tout au bout du voyage, une carte postale Sable blanc sur les plages des hôtels 5 étoiles Promesses tenues de mer et de Cuba Libre Du révolutionnaire pour les congés payés Un portrait de Fidel sous le ventilateur Peau qui colle comme le miel par cette foutue chaleur 6 heures de décalage, fumée de San Cristobal Je viens de faire naufrage à l’hôtel Nacional Sur la place du marché de la vieille Habana Le visage du Ché se vend comme du Coca Chevrolet 53, moteur de camion russe On s’débrouille à Cuba depuis c’foutu blocus No es facil Et sur le Malecon contre quelques dollars Y’a du sexe et du…

  • Hier

    Je me souviens d’hier, De ces gens de là bas, Et de ces homme si fiers Du travail de leurs de leurs bras. Je me souviens d’hier, De ces hommes de coeur, De leurs histoires de frontières, De sang et de sueur. Je me souviens d’hier, Lorsque tombait le soir, Des ces femmes ordinaires Qui parlaient sur le trottoir. Juste une fois, aller là bas, Remarcher dans leurs pas, juste une fois.. Je me souviens d’hier, Des ces instants d’avant, Des véritables hivers, Du monde en noir et blanc. Je me souviens d’hier, De la croix sur le mur, De mes mains, la prière Et du froid, la morsure. Juste…

  • Hôtel complet

    La vie c’est tellement fragile Ca tient à rien, à presque rien C’est suspendu au bout d’un fil Et ça a peur quand tout s’éteind Comme un sourire sans domicile Elle a la gueule de l’incertain La vie c’est rien qu’un peu d’répit Entre deux accidents d’la route J’la veux entière, sans alibi J’veux pas en brûler même une goutte Entre le silence et le cri Ce n’est qu’un mot que l’on ajoute Y’a plus de chambre dans son hotel, elle est si belle… Et c’est toujours les mêmes histoires La même façon de dire merci On reste sur le quai de gare On espère ou bien on oublie Y’a…

  • La saison des pluies

    On a passé des nuits entières Couchés sur des banquettes arrières A parler de ces lendemains Qu’on irait voir briller plus loin T’aimais bien que ma main s’égare Sous ton blouson dans les pleins phares Des camions qui éclairaient ton corps En maudissant la pluie du nord On en a rêvé des voyages Des façons de tourner la page A force d’étirer la nuit Pour oublier la pluie Loin de la fumée des usines Comme une image de magazine L’amour nous rendait tellement forts Qu’on aurait pas pu avoir tort T’étais plus belle que les anges T’étais plus forte que les dieux Tu voulais que le monde change Et moi…

  • Moitié Moitié

    On est fait comme ça, d’ombres et de lumières On est fait comme ça, d’eau et de désert On est fait comme ça, de bien et de mal On est fait comme ça, d’homme et d’animal On voudrait des ailes, on a que des bras On voudrait voler, mais on marche au pas On est fait comme ça, de fils et de père On est fait comme ça, d’or et de poussière On est fait comme ça, de reines et de rois On est fait comme ça, d’envers et d’endroits On voudrait des mots pour pouvoir se taire On voudrait la nuit pour y voir plus clair Moitié-moitié, de quel…

  • Un autre jour

    Est ce que j’finirai en poussière, avec des ailes dans le dos Brûlé dans les flammes de l’enfer ou en cendres flottant sur l’eau Est ce que j’finirai sous les bombes, dans un crash ou un attentat Qu’est ce qui s’ra écrit sur ma tombe ? Si tu veux bien on verra ça… Un autre jour Est ce que nos vies sont si précieuses qu’on veuille à tout prix nous les prendre J’ai un message pour la faucheuse : dis lui qu’elle peut encore attendre On en fini pas de grandir et rien ne presse, crois le bien Y’a tellement de choses à venir, dis lui que j’ai vraiment besoin……

  • Je sais tout ça

    Je sais le temps qui passe et que rien ne retient Entre nous cet espace où se défont nos liens Je sais ce qui s’entête à user nos histoires La douleur des défaites et les cris de victoires Je sais l’indifférence de ce monde à l’envers Quand le bruit de l’absence couvre celui des guerres Je sais les parallèles des vies en altitude Quand se risquent les ailes sous d’autres latitudes Je sais tout ça, je sais tout ça….. Je sais cette brulûre des amours difficiles L’équilibre si dur de nos vies sur le fil Je sais les nuits de veille quand le temps est au gris Quand le monde…

  • Vingt ans

    Pour tout bagage on a vingt ans On a l’expérience des parents On se fout du tiers comme du quart On prend l’bonheur toujours en retard Quand on aime c’est pour toute la vie Cette vie qui dure l’espace d’un cri D’une permanente ou d’un blue jean Et pour le reste on imagine Pour tout bagage on a sa gueule Quand elle est bath ça va tout seul Quand elle est moche on s’habitue On s’dit qu’on est pas mal foutu On bat son destin comme les brèmes On touche à tout, on dit je t’aime Qu’on soit d’la Balance ou du Lion On s’en balance on est des lions…

  • L’air Bleu

    Au bout du pont d’l’estuaire de la Loire Sur le port de Saint Nazaire y’a un bar Près des chantiers navals Pas vraiment 4 étoiles Un bistrot pour refaire le monde en mieux L’Air Bleu Y’a des camions garés un peu partout Même que les voisins ils aiment pas du tout Des routiers en transit Qui manquent de leur petite Qui viennent là pour souffler une heure ou deux A l’Air Bleu Autour du bar en formica, ça cause En polak, en russkof ou en portos Savent plus trop où ils crèchent Ces marins en cale sèche Tous les soirs y’a l’bateau qui tangue sérieux A L’Air Bleu Laisse le…