Livre d’or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
Christophe Claude a écrit le 31/10/2019:
Un dimanche pluvieux et frais. Un dimanche d'automne. Un dimanche de retour de vacances. Machinalement, je vais relever ma boîte aux lettres, pensant y trouver quelques prospectus, des factures, des lettres insignifiantes. Stupeur ! Une enveloppe bulle à mon nom, ornée de timbres jolis, écrite à la main. J'ouvre... Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii, la dernière production d'Eric Frasiak, un de mes artistes préférés. Je cueille à l'intérieur de la pochette la clé USB, tout émoustillé à l'idée d'entendre enfin l'intégralité de ce nouvel album, millésime 2019. Je l'insère dans mon lecteur et m'apprête à toucher le bouton start. Puis tout à coup j'hésite... Et si...Et si je n'aimais pas. Et si j'étais déçu. Et si moi le fan de Frasiak je ne me retrouvais pas dans ces 16 titres. Et si moi l'ardennais anarcho, écolo, approchant de la soixantaine, possédant un chat, étant parfois un gros con, parfois malade, parfois photographe, parfois guitariste et souvent chanteur, je n'étais pas conquis ? Allez, courage, appuie sur ce bouton et écoute, c'est dimanche, tu es au calme, tranquille, dans les meilleures conditions possibles. Voilà, j'ai appuyé et je me laisse aller... Quelle baffe, quel coup de poing dans le ventre, quel miel à mes oreilles. J'entends du Béranger, j'entends du blues, de la folk, du Carlos Gardel, du Perret, du Higelin, du Victor Hugo, du Proud'hon, du Henri Dès, peut-être même un peu de Jonasz, de Souchon, de Renaud et de Bruel. Dès les trois premiers titres, je suis conquis, je suis dedans, Eric parle de moi, il me connaît ce n'est pas possible autrement, il me parle, il me touche, il me perturbe, il me bouleverse, il me fait rire et sourire, il me redonne de l'espoir... En fait, ce que j'entends, c'est du Frasiak pur souche. Textes, musiques, arrangements, mixage, acoustique, bref, tout est parfait et j'irai même jusqu'à génial. Le premier album qui me donne autant de sensations depuis bien longtemps. Une pure merveille du début à la fin. Si vous ne connaissez pas Eric Frasiak (ce qu'à Dieu ne plaise), ou si vous ne saviez pas que son dernier album était paru le 15 octobre, ruez-vous dessus (sur l'album, pas sur Eric), avant épuisement du stock. Un grand merci à toi mon très cher ami Eric, que je ne manquerai pas d'aller rencontrer en spectacle dès que possible. Chapeau l'artiste !!!